Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

VAILLANTS ARDECHOIS05/11/2018

En ce dimanche 4 novembre 2018, le soleil brille dans le ciel Romanais. La température est douce. La neige sur les Alpes nous rappelle que le week-end dernier a été froid, pluvieux et neigeux.

Le temps est idéal pour la pratique du rugby. Rien à voir avec le froid glacial qui nous avait saisi l'an dernier et qui avait sérieusement contrarié le déroulement du match.

 

Le beau temps a certainement favorisé le déplacement d'une belle colonie de supporters Jaune & Bleu (entre 200 à 300) qui mettent le feu au stade bien muet sans eux.

Pour le plus court déplacement de la saison, notre équipe Une est vêtue de blanc et de bleu.

 

Elle est sérieusement diminuée par de nombreuses absences. Au démarrage du match, cinq joueurs majeurs font défaut au niveau des avants dont le capitaine.

 

Fort de leur réputation de cette saison et de leur place de leader, les Drômois se lancent à l'attaque.

Au bout de cinq minutes, c'est la pénalité qui leur permet d'ouvrir le score. 3 à 0.

Sur le retour, le RCAV développe une belle contre-attaque qui s'arrête à l'approche des 22m Romanais.

Le jeu se déplace dans notre camp. Nous avons du mal à bloquer l'attaque Drômoise qui aboutit à l'essai. Le VRDR mène 10 à 0 à la 12éme minute.

 

Le VRDR poursuit sa domination. Le RCAV fait front mais il perd Chaudouard qui sort sur blessure. Il est remplace par le jeune Axel Bruchet. Notre défense endigue les assauts Drômois.

Mais, à la 23éme minute, Aletti écope d'un carton jaune et le RCAV est sanctionné pour faute. Sur la mêlée qui suit, nous commettons une deuxième faute rapidement conclue d'un essai de pénalité. Le VRDR mène 17 à 0 à la 24éme minute.

 

C'est lourd car notre équipe résiste bien et c'est loin d'être la furia Drômois à laquelle nous nous attendions. Pendant les dix minutes à 14 contre 15, le score reste inchangé. Le RCAV essaie de développer son jeu mais nos renvois au pied sont un peu hasardeux.

Le RCAV tient bon.

Finalement, sur un contre, notre défense laisse passer et c'est le troisième essai juste avant la pause. 24 à 0 à la 37éme.

 

Au retour des vestiaires, les coalisés se ruent à l'attaque et nous allons plier à deux reprises en sept minutes. A la 44éme et à la 47éme, le VRDR conclut deux essais comme à la parade. Il mène alors 38 à 0.

Des frissons parcourent le public Jaune & Bleu qui commence à craindre le pire. Le sort subi par Narbonne est dans toutes les têtes.

 

Mais, la révolte Ardéchoise va venir très rapidement. Deux escapades côté droit des Bleu et Blanc s'arrêtent à quelques mètres de la ligne d'enbut Romanaise, une de Rémy Vérôt et une d'Axel Bruchet, à la manière d'un trois-quart. Elle auraient mérité un meilleur sort. Ce n'est que partie remise.

Cela repart côté gauche. Après une belle incartade, Michaël Blanc trouve une brèche et aplatit en bout de ligne. D'un poing rageur, il galvanise le peuple Jaune & Bleu qui a retrouvé de la voix.

C'est la 53éme minute et nous avons ouvert notre compteur d'un essai non transformé. Dopé par celui-ci, nous allons tenter d'enfoncer le clou.

Nos joueurs ont retrouvé des couleurs et la révolte gronde à cinq mètres de la ligne Drômoise. Les Damiers ont recours aux expédients de circonstances pour traiter les affaires courantes car il y a le feu à la maison. Ce sera un premier carton jaune puis un second. Tous les moyens sont bons pour repousser les assauts des vaillants Ardéchois. Les Romanais seront sanctionnés à six reprises sans que nous puissions conclure. L'essai de pénalité se laisse désirer. Dommage !

Il aurait permis de donner au score un affichage plus conforme à la physionomie du match.

Les deux cartons jaunes reviennent. Ils vont permettre aux Damiers de desserrer l'étreinte que nous avons mises sur eux pendant de longues minutes.

 

Cette très longue phase de jeu s'est déroulée devant la tribune Jaune & Bleu qui exulte et encourage à tout va.

 

Finalement, les Drômois vont revenir dans notre camp. Alors qu'ils sont à l'approche de nos 22 mètres et qu'ils mènent 38 à 5, une énorme générale va se déclencher à trois minutes du terme du match. L'arbitre et les deux juges de touche ont bien du mal à faire cesser les débats.

Quand ils y parviennent, c'est l'heure des sanctions : deux cartons rouges pour le VRDR et un pour le RCAV. La montre a tourné. Le temps réglementaire est écoulé depuis cinq minutes.

 

Le RCAV s'incline largement mais le score est excessif au vu de notre prestation et des moyens Jaune & Bleu engagés pour ce match.
 

Nos joueurs ont été vaillants. Ils se sont bien battus, surtout en seconde mi-temps. Ils nous ont fait plaisir.

Bravo et Merci à eux qui ont fait honneur aux valeurs Ardéchoises dont nous sommes si fiers.

 

 

ALLEZ LES JAUNE & BLEU

 

ALLEZ RCAV

 

Le poète Jaune & Bleu

 


 

Source photo : Le Dauphiné Libéré

 

ankara cocuk endokrin ankara cocuk endokrinoloji doktorlari