Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

DE STAGIAIRE A PREMIER DE CORDEE24/11/2019

L'apprentissage du rugby commence dès le plus jeune age. Les aptitudes de l'enfant se révèlent. Il poursuit alors l'aventure pour gravir tous les paliers qui mènent au premier plan et à la gloire. Que d'efforts, de sacrifices et de travail pour en arriver là.

Il faut aussi une énorme volonté pour mobiliser tout son être intérieur vers cette lumière. Je vais vous parler d'un joueur qui a gravi de nombreux échelons au sein du RCAV. Son nom : Rémy Vérot.

 

Rémy est né au Puy en Velay en mai 1989. Il commence le rugby dès l'age de six ans au COP Rugby. Il poursuit toutes ses études dans cette capitale de la Haute-Loire : école primaire, collège, lycée (Bac STI) puis BTS productique génie mécanique qui ne lui plaît pas mais c'est le passeport obligé pour une vie tournée vers le rugby.

Au niveau du rugby, Rémy suit toute la filière, école de rugby du COP, puis minimes, cadets, juniors et sélection régionale.

A partir de 18 ans, il joue en équipe Une au Puy qui évolue en Fédérale 3. Il va faire les phases finales de F 3. Jérôme Cassus prospecte. Jonathan Péronny qui jouait au RCAV a tuyauté Jérôme sur ce jeune prometteur. Jérôme est allé le superviser.

Rémy va faire les tests du centre de formation. Il est retenu. Le passeport en poche, il prend la direction d'Aubenas et arrive au RCAV au début de l'été 2009.

 

Rémy s'entraîne avec la Une mais il doit s'aguerrir physiquement pour franchir le pas. En attendant, il joue en Reichel A Drôme/Ardèche. Au bout de quelques semaines, il sera dans le groupe pour la réception de Marseille Vitrolles (victoire du RCAV 15/14 à la dernière minute sur un drop claqué par Damien Chazelle). Rémy ne peut rentrer sur ce match. Il doit remplacer Testud, dit Mobylette, qui a pris un carton rouge.

La semaine suivante, il est à nouveau remplaçant à Montmélian et il rentre trente minutes. Pendant toute cette 1ére année à Aubenas, il joue par intermittence.

En fin de saison, Rémy fait tous les matchs des phases finale (Jean Prat). L'objectif était le maintien qui se réalise. Sa place était ailier.

Pour la deuxième année, Rémy a pris un peu de poids (à la demande des coachs) pour pouvoir jouer au centre à sa demande. Pour cela, il a subi un programme spécial de musculation et de nutrition.

Pour la 2éme saison, Rémy joue au centre avec Bastien Atamna Monnet toute la saison en rotation. Cette saison est un mauvais souvenir. Le RCAV descend en F2.

 

Donc, l'année suivante, Rémy veut se maintenir à haut niveau et veut voir le professionnalisme.

Deux choix se proposent à lui : Narbonne et Bourgoin. Rémy préfère le soleil.

Narbonne est choisi et il va y faire une année. Il fait partie du groupe Premier et s'entraîne avec lui. Mais, il joue avec les Espoirs. Au mois de juin 2012, il est Champion de France avec l'équipe Espoirs. Son seul titre de Champion de France jusqu'à ce jour mais il espère toujours.

En ce beau jour de juin 2012, Marc Raynaud a supervisé la finale. Il a retenu trois joueurs qui se sont particulièrement distingués : Jérémy Braille, Gauthier Escalaïs et Rémy Vérot.

Le projet de Marc Raynaud va se concrétiser à Aubenas.

Rémy, dont le souhait était de trouver un club pro, revient à Aubenas car le nouveau manager enclenche un projet tendant au professionnalisme.

 

Pour Rémy, ce seront cinq années magiques avec deux quarts de finale perdus à chaque fois contre les futurs Champions de France, Montauban et le PARC (Pays d’Aix Rugby Club).

La deuxième fois, le RCAV passe très près de l'exploit. Un essai à la dernière minute du PARC enlève la qualification pour la demie.

Ce jour-là, Très grosse ambiance au stade Maurice David tapissé pour l'occasion de Jaune & Bleu par l'énorme colonie de supporters Ardéchois qui ont fait le déplacement en Provence.

C'est aussi une immense émotion de tous les joueurs et du staff.

Le meilleur souvenir de Rémy dans sa carrière de joueur de rugby.

 

En cette saison 2019/2020, Rémy se régale à nouveau à Aubenas avec ce groupe jeune et de qualité.

Il joue le rôle d'ancien. Il prend plaisir à encadrer les jeunes avec Paco, Cyrille, Jim et Wesley.

Le groupe a énormément progressé depuis le début de la reprise en juillet 2019. Pour Rémy, la marge de progression du groupe est encore très importante.
Son regard d'ancien expérimenté a grande valeur.

Rémy éprouve actuellement des problèmes physiques d'adducteur qui le contrarient. Cela ne lui permet pas d'enchaîner tous les matchs comme il le souhaiterait.

Rémy se sent très bien physiquement. Avec l'expérience du vécu, il peut encore progresser et il en éprouve la formidable envie. Il espère se débarrasser au plus vite de ses soucis. Il fait tout ce qu'il peut en ce sens.

 

Rémy s'est établi à Aubenas dont il aime bien la région. Il y restera. Il y a établi son toit. Il est tombé amoureux de la région. Il est proche de sa région d'origine du Velay ainsi que son épouse.

La preuve que la greffe a pris : ses enfants sont Ardéchois.

En dehors du rugby, Rémy consacre beaucoup de temps à sa famille, aux balades dans les beaux paysages de notre belle région, au bricolage et aux relations avec ses amis qui sont pour la plupart venus du rugby.

 

A toi, Rémy, je te souhaite une belle continuation de carrière au RCAV.

De stagiaire à ton arrivée au club, tu es devenu Premier de cordée. Tu as porté à plusieurs reprises le brassard de capitaine. Tu montres le chemin sur le terrain aux plus jeunes et tu sais avoir pour eux les mots mobilisateurs avant l'entrée sur le terrain.

Ta place est devenue déterminante, surtout dans les grands matchs.

Tu as aussi repris le micro pour nous chanter la chanson de l'Ardèche à chaque fin de match victorieuse. Et tu le fais très bien. Cela contribue à entretenir l'engouement Jaune & Bleu.

Bravo Rémy ! Continues !

Je te souhaite, à toi et à toute ta famille, une vie épanouie et enrichissante en Ardèche Méridionale.

 

Le poète Jaune & Bleu

 

 

                                                                            A FOND LES MANETTES VERS LA TERRE PROMISE