Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

LA FIEVRE DU VENDREDI SOIR15/02/2020

En cette veille d'ouverture du carnaval de Nice, la fièvre est montée d'un sérieux cran au stade des Arboras. Mais, elle est montée d'un côté où on ne l'attendait pas. Le RCAV, le poil à gratter de toute la Fédérale 1 est passé par là.

Déjà, on n'attendait pas notre cher RCAV à ce niveau avant le match et sa côte a gravi un nouveau palier à l'issue de la rencontre pour donner la fièvre à tout un club. La fièvre du vendredi soir. Les temps évoluent. On est passé du samedi soir au vendredi soir.

 

Le match est retransmis sur la chaîne L'Equipe et le match a lieu le vendredi soir. Au stade des Arboras, l'affluence est bien modeste.

Les Niçois viennent d'enchaîner sept victoires de rang. Ils sont sur leur pelouse. Ils reçoivent le second qui les devance de quatre points. L'enjeu est simple pour eux, l'emporter pour se mettre en concurrence avec le RCAV pour la seconde place et en fonction de l'ampleur du score, faire Baccara. Le match est parrainé par le casino Barrière – Le Rhul.

Mais comme le dit si bien le présentateur de la chaîne L'Equipe, la pression est sur les Niçois qui ne vont pas réussir à s'en dépêtrer tout le long du match car en face, il y a le RCAV que personne n'attendait à un tel niveau.

A Ripotier, dix jours avant la rencontre, Yann Rave me confiait :

“Pendant cette période de trois semaines, la préparation a été axée sur les fondamentaux de ce sport car il y a trois matchs de haut niveau qui se dessinent à l'horizon. De plus, deux de ces matchs sont en déplacement.

Cette succession de trois matchs impose d'être fort sur les fondamentaux qui sont : conquête, défense et jeu au pied.

Face à ce défi de haut niveau, l'état d'esprit de tout le groupe est CONQUERANT. »

On a vu cet esprit conquérant tout le match. On a vu ces fondamentaux très sérieusement travaillés et toute la palette va y passer au cours de match. C'est le fruit d'un travail sérieux et appliqué depuis le début de la saison. Le monde du rugby ne nous attendait pas à un tel niveau. Chez nous, on n'est pas étonné et la France entière a pu nous découvrir grâce aux caméras de la chaîne L'Equipe. Merci à cette chaîne toute acquise à la gloire du sport.

La pression est sur Nice et elle y restera tout le match grâce au jeu des Ardéchois qui récitent leur rugby.

Le début de match est tout à l'avantage des Jaunes & Bleus qui sont tout prêts de conclure. Pour défendre, les Niçois font faute. C'est la pénalité et l'ouverture du score pour le RCAV. (8éme. 0 à 3).
Nice se rebiffe et la réplique est immédiate. Pénalité pour les locaux. 11Éme. 3 à 3.
Mais le pack d'Aubenas est très conquérant. Notre 1ére ligne met au supplice les Niçois.
C'est un nouveau temps fort du RCAV qui débouche sur une nouvelle pénalité 21éme. 3 à 6.
Les Niçois vexés repartent à l'assaut des lignes Ardéchoises mais on contre très bien et on repart de l'avant. On est dans leurs 22. On commet faute. Pénalité contre nous. Pénal'touche très longue qui déplace le jeu dans notre camp. Nouvelle pénalité contre nous. 27éme. 6 à 6.
Aubenas développe un très beau jeu au pied avec des coups de pied millimétrés qui trouvent leur angle d'aboutissement.
Sur un long coup de pied de Cyrille, le jeu revient dans les 22 Niçois. Mêlée. Nice est contraint à la faute pour défendre. Pénalité ; 32éme. 6 à 9.
Les Niçois sont obligés de faire souvent faute pour protéger leur enbut. Sur l'une d'elles, c'est le carton jaune pour leur talonneur suite à un placage à l'épaule sur Erasmus qui est entrain de s'envoler vers la terre promise. 37Éme. Pénal'touche. Le RCAV repart à l'attaque.
Le pack est conquérant et manoeuvre bien. La balle sort pour Lavaux. Drop. 6 à 12. 39éme.
L'écart vient de se creuser mais les Niçois vont revenir. Le temps de jeu du premier acte se prolonge et Nice va réduire le score sur pénalité à la 42éme. 9 à 12.

Comme à Dugradus, c'est la pause sur un score à l'avantage des Jaunes & Bleus qui ont dominé les débats de la tête des épaules.

La deuxième mi-temps sera longue. Elle commence mal pour nous. A la 42éme, c'est l'égalisation sur pénalité. 12 à 12.
Trois minutes après, c'est le retour du carton jaune Niçois. On craint un peu car on n'a pas réussi à creuser l'écart en supériorité numérique.
Toutefois, on ne s'en laisse pas compter. On repart à l'assaut. Suite à une faute Niçoise, pénalité aux 22. 47éme. 12 à 15.
On est de nouveau devant. Il va falloir tenir. Cela va être long. Le jeu devient plus haché et le RCAV va utiliser à fond la troisième corde de son arc : la défense.
54éme. Nice bénéficie d'une pénalité proche. Les Niçois sont gourmands. Ils choisissent la touche. La pénal'touche n'aboutit pas malgré l'énorme pression Niçoise à deux mètres de notre ligne. Les Ardéchois ont mis les barbelés. On se dégage sur un génial coup de pied de Florian Lavaux.
62éme. Pénalité pour Nice à 10 mètres de notre ligne. Les Niçois choisissent à nouveau la touche. Mais le RCAV contre, résiste et c'est repoussé. On s'en sort à nouveau.
69éme. Nouvelle pénalité pour Nice dans notre camp. Nouvelle pénal'touche avec le même résultat que précédemment. Mais, on y perd Erasmus qui est sanctionné d'un carton jaune (71éme).
Désormais, on va jouer à quatorze. Il va falloir tenir et on va le faire. Christian reviendra juste avant le coup de sifflet final pour savourer ce moment avec ses copains.
82Éme. Mêlée au milieu du terrain pour nous. La balle sort en notre faveur. On envoie en touche. C'est fini. C'est la délivrance.

C'est la formidable explosion de joie sur la pelouse des Arboras et l'immense communion entre les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants et les supporters qui ont fait le déplacement avec la mascotte à leur tête.

La chanson de l'Ardèche retentit dans le ciel Azuréen. Le plus grand carnaval de France et des plus célèbres du monde vient de s'ouvrir mais les pétards sont Jaunes & Bleus.
C'est la même explosion de joie qui retentit aussi en Ardèche à la bodéga du RCAV où un écran géant a été installé et où des supporters se sont retrouvés pour partager ce grand moment. Un nouveau grand moment dans l'histoire déjà riche dans la capitale de l'Ardèche Méridionale.

UN IMMENSE BRAVO A TOUS LES JOUEURS ET A TOUT LE STAFF.

On est déjà dans la suite du championnat. Le car du RCAV transportant le bel équipage est revenu dans la nuit. Cette après-midi, c'est décrassage et séance d'analyse vidéo. On prépare déjà le match de dimanche prochain. Tout cela est très professionnel, très sérieux et très appliqué. Félicitations !

Le travail paie. Le RCAV vient de signer sa quatorzième victoire de la saison en seize matchs joués. Le RCAV est sur une série de sept victoires de rang. Il conforte sa deuxième place de la poule 2. Il talonne désormais Bourg en Bresse que nous allons recevoir dimanche prochain à Dugradus. Il va y avoir foule dans l'antre mythique qui va vrombir comme aux plus beaux jours. Nous y reviendrons.

ALLEZ JAUNE & BLEU

 

ALLEZ RCAV

 

Le poète Jaune & Bleu

Source photo : Cris Mou