Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

UNE ECLOSION EXPLOSIVE25/06/2020

La jeunesse Ardéchoise s'épanouit au rugby en Jaune & Bleue. Elle explose au plus haut niveau, au fil des années. Elle trouve ainsi un chemin à sa vie dans son pays et dans sa passion.

Quelle belle satisfaction pour notre cher Président, Christian Manent, Ardéchois de cœur qui s'applique à faire fructifier son pays, tout en donnant sa chance à la jeunesse locale. Sa politique de la jeunesse porte ses fruits et le RCAV en est le grand gagnant. C'est un bel Hommage à lui rendre et une belle récompense pour lui.

Aujourd'hui, je vais vous présenter un jeune qui a connu une éclosion tardive mais explosive. Je vais vous parler de Louis Seuzaret. un pur enfant Ardéchois.

Né le 19/08/99 de parents Ardéchois et du plateau Sa maman est de Lachamp-Raphaël, son papa de Burzet. Les parents de Louis ont établi leur résidence tout près d'Aubenas à Saint Privat où il ira à l'école primaire. Puis, ce sera le collège Roqua et le lycée Marcel Gimont où il obtiendra un bac STMG (Sciences Technique Management et Gestion).

Ses parents sont des grands sportifs. Ils pratiquent tous les deux le vélo et la course à pied. Le papa est aussi footeux et il va pousser Louis au foot dès l'age de 4/5 ans. Il y suivra toute la filière jusqu'à 15/16 ans. Mais, Louis s'ennuie un peu au foot. « Il en a un peu marre du foot. Ça ronronne et ça manque d'émulation et d'ambition ».
En classe de seconde, il côtoie des passionnés de rugby : Mathis Ganivet, Romain Gaillard, Andréi Saby, Mathéo Planchette et Axel Bruchet.

Ses copains lui parlaient sans cesse du rugby, de leurs exploits du week-end, de l'esprit compétition qui régnait dans la discipline Rugby.
Louis se chauffait un peu l'esprit avec les récits des copains. Il franchit le pas et vient au rugby en septembre 2016.
A cette date, il vient faire un ou deux entraînements pour se tester et le virus vient de naître. Il a bien accroché et il est resté au rugby pour le plus grand bonheur du RCAV.
Pour sa première saison il évolue en Balandrade avec coachs Bruno Chaudoard et Nicolas Basile.
Au début, il est positionné à l'aile pour connaître et apprendre le rugby. Il va rester sur cette position toute la saison où il est en 2éme année juniors.

L'année suivante, il intègre les Espoirs. Seulement, trois jeunes montent en Espoirs et il en fait partie. Il lui est difficile de trouver sa place du fait de son manque de bases au rugby et de la présence de forts potentiels dans l'équipe. En ce mois de septembre 2017, c'est la première année de l'équipe Espoirs. Il intègre le CEL à ce moment-là.
C'est une grosse année de formation en matière de rugby avec beaucoup d'entraînements et d'apprentissage des gestes de base. Avec Jérôme Cassus, il est servi. Il apprend beaucoup et vite.
Pour cette première année, il fait quelques apparitions dans l'équipe (4 matchs).
L'explosion viendra l'année suivante, la saison de la fameuse aventure des Espoirs.
Au mois de juin, il a eu son bac. En septembre, il fait une année de STAPS à Valence.

Le démarrage de la saison 2018/2019 est difficile en septembre à Dugradus face à Mâcon.
Louis fera tous les matchs sauf la demi-finale. Nous y reviendrons.
L'équipe progresse de matchs en matchs. C'est l'éclosion d'une génération, « L'éclosion de la jeunesse » qui va se révéler à un très haut niveau.
Louis va devenir le botteur de l'équipe. Le RCAV reçoit en ce dimanche 15 décembre 2018, le leader incontesté de la poule à Dugradus, Bourgoin-Jallieu.
Au match aller à Bourgoin, le RCAV a essuyé une cuisante défaite. Notre équipe Espoirs est en appel. Le changement de buteur intervient en cours de match. Louis prend la place de Bastien Guerville. Le RCAV, mené 12 à 13, l'emporte sur une pénalité de Louis qui nous redonne l'avantage 15 à 13. Avantage final et précieuse victoire.
A partir de là, Louis devient le buteur de l'équipe pour tout le restant de la saison. Il se révèle très précieux et adapté à ce moment exigeant de numéro 15.
La qualification est au bout du chemin.
Le RCAV va jouer un 1/4 de finale de championnat de France à Sérignan contre Tarbes le 12 mai 2019. Le match est acharné. Le RCAV est devant mais de peu. Tous les points sont précieux.
Louis a une inspiration lumineuse. Il part de ses 40mètres, bien suivi par Tanguy Chazalon. Il traverse la moitié du terrain en naviguant à merveille de la défense Tarbaise. Il voit une brêche. Il la prend et rentre dans les 22m adverses. Le 11 et le 15 Tarbais viennent fermer sur Louis. C'est la blessure grave (rupture des croisés). Le match se finira sans lui mais ses copains vont assurer le boulot et la victoire au finish.

Louis loupe la demi-finale de saint Clair du Rhône face au futur champion de France, l'USBPA. Sa frustration est énorme. Le 11 juin, c'est l'opération.
Il reprendra l'entraînement en janvier 2020. Son retour en match se fera contre Dijon le 12 février. La coupure sanitaire va lui couper son redémarrage.

Mais, le 1er juillet 2020, Louis sera du groupe Premier qui préparera la saison en Nationale. Louis est HEUREUX, Très Content.
On lui donne sa chance. C'est une grande satisfaction pour lui. Il va tout faire pour être à la hauteur de l'enjeu.
La poule Nationale est « très costaute, mais à Aubenas, on a du caractère et la jeunesse fera tout pour porter bien haut les couleurs de la cité des Montlaur ».

Louis réside dans sa ville natale dont il est très fier. Dans cette cité qu'il aime et qui l'a vu grandir. Ses parents sont des sportifs et lui ont communiqué l'esprit de compétition et de faire toujours mieux. Il partage avec eux cette passion du sport dans beaucoup de domaines, course à pied, vélo et aussi pétanque dont il est un passionné.

Jérôme, son entraîneur des Espoirs, est intarissable de louanges sur Louis.
Pour Jérôme, « sa marge de progression est très importante. Il dispose de qualités importantes pour jouer en Une et qui sont reconnues par tous : vitesse, maîtrise technique sur la cours. Explosivité et Lecture du jeu assez développées avec un grand sens de l'anticipation. »
« Il manque d'expérience mais il apprend très vite. » « Sa qualité de passe, sa maîtrise technique sur les transmissions et les tirs au but sont des atouts considérables pour lui et l'équipe. »
Il va progresser et s'épanouir en équipe Une. « Il donne une impression de fragilité mais elle est fausse. Au vrai, il est très dur au contact. »

Dopé par les encouragements de ses copains, il va franchir un nouveau palier.


« ALLEZ SEUZ», comme disent tes copains.

A bientôt sur les près de Ripotier.


 

ALLEZ RCAV

 

Le poète Jaune & Bleu

 

Source photo : David Haubert