Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

SEULE LA VICTOIRE EST BELLE09/10/2017

Que la victoire est belle !

Une victoire au finish, au bout d'un énorme suspens qui a fait stresser le public Jaune & Bleu. Cardiaque s'abstenir !
Une victoire sauvée des eaux ! En période sécheresse, il faut le faire !
Mais une victoire quand même qui nous fait quatre points de plus au compteur.
Que cette victoire fût difficile à accoucher. C'est le moins qu'on puisse dire. Une victoire qui arrive comme une délivrance de l'énorme étreinte dans nos coeurs Ardéchois.

Pourtant, tout avait bien commencé. Le match d'ouverture s'était soldé par une victoire des Espoirs sur le leader Chambéry et l'hymne de l'Ardèche qui retentit quand le groupe de la Une rentre de l'échauffement dans le vacarme habituel. Quelle belle image ! L'après-midi en Jaune & Bleu s'annonce bien.

Le match commence sur ce tempo-là. Une belle entame de match de nos équipiers premiers et Renou enquille les points au pied. 3 à 0 sur drop puis 6 à 0 sur pénalité.
Les actions se développent. Les Jaune & Bleu transpercent facilement la défense Limougeaude mais nos actions manquent de finition. Une passe, une main, un geste, un petit rien font défaut au dernier moment et les occasions d'essai s'envolent sans concrétisation au tableau d'affichage. On se dit que cela va finir par nous coûter cher. On a raison.

Sur une nouvelle action avortée dans le camp adverse, c'est le contre de l'USAL et le premier essai du match. Il est Limougeaud. Il n'est pas transformé. Nous gardons la tête 6 à 5.

Nous repartons de l'avant et les pénalités de Renou s'enchainent. 9 à 6 puis 12 à 6. Un petit break est fait. Il sera de courte durée. Sur un nouveau contre, l'USAL ajoute un 2éme essai transformé et les visiteurs sont revenus à notre niveau. 12 à 12.

Malheureusement pour nous, ça va continuer de suite après. Nouvelle incursion Limousine sur nos terres Ardéchoises et nouvel essai transformé. 12 à 19 pour l'USAL. Quelle frustration ! Nous avons dominé la plupart du temps et nous sommes menés dans notre antre.

Heureusement le RCAV va réagir dans la foulée et obtenir un essai de pénalité à la 40éme minute. 19 à 19.
Sur le renvoi des visiteurs, nous avons à nouveau frisé la correctionnelle. L'USAL file à l'essai. Il est stoppé à cinq mètres de notre ligne par Mawalu. Ouf. Nous sommes sauvés d'un nouveau coup de froid. C'est la mi-temps sur ce score de parité.

La seconde mi-temps débute sur une énorme domination des Jaune & Bleu. Pendant vingt minutes, nous allons pilonner la ligne de la Haute-Vienne. Cette domination sera totalement stérile alors que les Limougeauds sont en infériorité numérique 14 contre 15 puis 13 contre 15. Rien n'y fait. La ligne d'essai se dérobe sur toutes nos actions.Même les poteaux des visiteurs s'y mettent en renvoyant la nouvelle tentative de drop de Renou.
A partir de ce moment-là, on peut craindre le pire et les supporters le sentent bien.
D'autant plus que nous nous retrouvons sur la deuxième partie de la seconde mi-temps en infériorité numérique.
Heureusement, Renou a eu la bonne idée de nous enquiller une pénalité de 45 mètres nous donnant un maigre avantage de 22 à 19. Il reste cinq minutes à jouer prolongées de longs arrêts de jeu.
L'USAL nous fait subir en cette fin de match le même sort que nous leur avons imposés en début de deuxième mi-temps. Le spectre de 2016 est dans toutes les têtes. Mais notre défense tiendra et cette seconde mi-temps un peu frustrante et angoissante se traduira par seulement trois points marqués par nous.

La gourmandise des Limougeauds d'aller à l'essai pour leur assurer une victoire bonifiée les privera de celle-ci et du match nul.
La grisaille de ce jour d'octobre pluvieux est effacée.
Aujourd'hui, le soleil brille pour nous dans un ciel bleu azur. Les couleurs du RCAV sont là. Elles vont l'emporter grâce à la vaillance et au coeur de nos joueurs. Un GRAND BRAVO à eux d'avoir su conserver le gain du match.

Cette victoire sera célébrée modestement sans la chanson de l'Ardèche.
Mais cette victoire est là et bien là.
Nous avons effacé le fantôme de 2016.
Il a manqué hier au RCAV, un quelque chose, un liant qui aurait pu rendre cette victoire plus belle. Notre équipe est au 4éme match officiel seulement avec beaucoup de nouveaux joueurs et beaucoup de turn-over d'un match à l'autre. Il faut trouver des automatismes. Nous construisons pour l'avenir. Patience ! Quand cela va venir, nous allons nous régaler car ce groupe élargi a beaucoup de possibilités. Entraineurs et joueurs vont finir par donner raison à nos dirigeants pour leur choix d'avenir.

Si on regarde le classement, nous sommes à la 7éme place de la poule à un point de Tarbes et Limoges (notre adversaire du jour) et avec 2 points d'avance sur Rouen, Albi et Bourg en Bresse, nos deux prochains adversaires. Le dernier dès samedi prochain au stade Marcel Verchère où l'USBPA va ouvrir sa saison à domicile, comme il y a deux ans. Vous vous souvenez ? Le RCAV y avait signé un énorme exploit qui est dans toutes les têtes et notre capitaine, Bastien Marut, qui a fait un match énorme hier doit bien y penser.

Au final, notre journée d'hier fût très belle avec deux victoires de nos deux équipes, au prix d'un dur combat.
Une double victoire par une belle journée d'octobre qui prolonge la saison estivale.
Le drapeau jaune & Bleu flotte toujours sur Dugradus. Il a été hissé deux fois hier.
En quatre matchs à domicile, quatre victoires ! Quoi de mieux ? Longtemps que nous n'avions pas été à pareille fête ! Un club tout entier est en marche.

Nous reviendrons très prochainement sur la victoire de nos espoirs.
 

ALLEZ LES JAUNE & BLEU

 

ALLEZ RCAV

 

Le poète Jaune & Bleu

 

 

 

 

Source photo : Cris Mou