Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

OUVERTURE DE LA PECHE12/03/2018

Ce deuxième samedi de mars marquait, comme chaque année, l'ouverture de la pêche.

Dans notre région, cette ouverture est très suivie. L'ouverture est le samedi mais les impatients pêcheurs qui ont attendu des mois se font très souvent un week-end complet au bord de nos rivières nombreuses en Ardèche.

La pluie de ces derniers jours avaient rendu ces dernières boueuses.

Un handicap pour bien remplir son panier ? Va savoir !

En tout cas, au terme de ce week-end pêcheur, la friture du RCAV est bien mince. Elle est réduite à sa plus simple expression.

A la veille de ces deux jours nous étions plein d'espoirs, comme tout bon pêcheur. Après coup, le bilan du week-end est bien triste.

Samedi, nos Espoirs, dans un match compliqué, ont dû baisser pavillon à Albi qui est très certainement la meilleure équipe de la poule. Ils l'ont fait avec les honneurs. Nous y reviendrons.

Dimanche, à Dugradus, notre équipe Une s'était lancée dans la pêche au gros (plutôt un ancien gros). Elle s'est contentée d'un tout petit veron et encore parce que l'expérimenté buteur Pyrénéen, Claverie, Grand Maître en matière de coup de pied, a préféré choisir la pénal-touche plutôt que le tir au but de la pénalité de la fin bien placée et facile pour lui. Les Tarbais ont-ils eu pitié des Ardéchois ?

Avec ce choix, les anciens pensionnaires de Pro D2 nous ont laissé le gain du bonus défensif qui nous aurait échappé sans ça. Triste, bien Triste !

Il était temps que ça se termine car nous aurions bu le calice jusqu'à la lie, à moins que ça ne soit l'eau boueuse de l'Ardèche !

En ce week-end de pêche, les habitués de Dugradus avaient fait d'autres choix qu'un match de rugby et que la prestation de notre équipe Une qui a été tout simplement inaboutie !

Peu de monde dans les tribunes. Heureusement que l'animation offerte par notre école de rugby avait ramené les parents des enfants qui s'étaient vus offrir l'entrée gratuite au stade.

Le début de match de nos joueurs contre Bourg en Bresse est resté dans beaucoup de têtes des supporters Jaune & Bleu qui attendent tout autre chose que ce que propose régulièrement notre équipe Une.

 

Pourtant, on pouvait espérer, ce dimanche, un assaut des Pyrénées. Nous n'avons eu qu'une morne plaine.

L'entame de match est plutôt correcte. Mais, au bout de 20 minutes, le tableau d'affichage est toujours vierge alors que nous avons eu quatre pénalités dont deux bien placées dans ce premier quart de match. Les perches se sont dérobées devant le ballon. Devant le jour sans de notre buteur, la quatrième pénalité plus lointaine aurait mérité qu'on tente un autre choix avec la pénal-touche. En vain !

 

A ce petit jeu, c'est Le Stado qui ouvre la marque sur pénalité et gardera le bénéfice du match jusqu'à la fin. Pourtant, ce stadoceste Tarbais n'a pas montré grand-chose...

Il y avait largement la place pour nous si on s'en était donné les moyens. Pour cela, il faut le vouloir. Il faut avoir l'envie. Celle-ci fait cruellement défaut à nos joueurs.
Visiblement, on joue comme on s'entraîne. Les fidèles d'entre les fidèles qui vont régulièrement à Ripotier l'ont bien vérifié.

 

RCAV, tu as perdu tes valeurs traditionnelles qui ont fait ta légende et ta force et qui ont fait ce que tu es devenu aujourd'hui.

 

Il est grand temps de REMETTRE L'EGLISE AU CENTRE DU VILLAGE.

CELA URGE !

 

Le PEUPLE JAUNE & BLEU attend impatiement d'en voir le clocher et de le voir s'élancer au plus haut dans le ciel Ardéchois comme un guide qui montre le chemin à emprunter !

 

ALLEZ RCAV

 

ALLEZ LES JAUNE & BLEU.

 

 

Le poète Jaune & Bleu


 

Source Photo : Le Dauphiné Libéré