Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

UN AVENIR MONTANT EN JAUNE & BLEU21/05/2018

Le Rubgy, une Passion. Au RCAV, on sait ce que cela veut dire.

Quand on nait à Aubenas, il est bien difficile d'y échapper même si on essaie ailleurs avant de venir fouler le pré d'un terrain de rugby, même si la passion du rugby est absente de la famille de souche Albenassienne.

Mais il y a aussi les amis et ils peuvent vous conduire vers cette passion qui rassemble tout un peuple Jaune & Bleu dans cette Ardèche Méridionale.

C'est le chemin qu'a emprunté le joueur dont je vais faire aujourd'hui le portrait.

Kevin Chaudouard est né à Aubenas en 1995.

Il s'est d'abord essayé au foot pendant deux ans de 8 ans à 10 ans, puis au judo pendant les deux années qui ont suivi.

Il porte un nom qui est connu au RCAV. Mais Bruno Chaudouard ne fait pas partie de sa famille. Il n'est ni son papa, ni son tonton, ni son cousin...

Pourtant, à treize ans Kevin va venir au rugby après ces deux premières expériences.

Des amis lui ont fait connaître le rugby et lui ont communiqué cette passion qui les habite : Maxime Deshaies, Gauthier Peschier, Victor Gardant.

Rentré au RCAV à 13 ans, Kevin va suivre tout le cursus : minimes, cadets, juniors, espoirs et maintenant la porte de l'équipe Une s'est ouverte pour lui cette saison.

Parallèlement au sport, Kevin a poursuivi ses études avec un Bac STI Développement durable puis un BTS maintenance des systèmes qu'il a obtenu en juin 2016.

A ce moment-là, il arrête les études et la filière professionnelle pour se consacrer entièrement au rugby. Il intègre le groupe premier à l'été 2016.
En 2015, il avait fait toute la préparation d'avant saison pendant deux mois mais il avait choisi de poursuivre ses études un an de plus.

Un an plus tard, il franchit le pas et il n'a aucun regret par rapport à ce choix. « D'avoir fait le choix du rugby lui permet de voir autre chose » dit-il.

En 2016, ses participations aux matchs amicaux de la Une sont excellentes. Mais à l'attaque de la saison, lors du match en B contre Romans, c'est la grosse tuile. Rupture des ligaments croisés. La saison est foutue pour lui.
Opération en Octobre 2016 suivie d'une longue rééducation. Kevin suit les recommandations de son chirurgien qui est opposé à une anticipation de la reprise au cours de la saison. Il faut attendre la suivante. Kevin va revenir encore plus fort !

A l'orée de la saison 2017/2018, Kevin intègre le groupe Premier, même s'il joue la plupart du temps en équipe Espoirs avec le beau parcours de celle-ci.

La première apparition de Kevin en équipe Une et en match officiel se fait à Strasbourg, un déplacement très difficile dans un contexte très particulier après une entame d'année 2018 ratée contre Rouen à Dugradus.

Kevin fera partie à quatre reprises de l'équipe première en championnat Elite, trois fois comme titulaire, une fois comme remplaçant.

 

L'essentiel de sa saison se fera dans l'équipe Espoirs du RCAV avec les excellents résultats de cette dernière qui lui ont permis de tutoyer les plus grosses écuries de France en Espoirs Fédéraux, Provence Rugby, Roval Drôme XV et Albi. Comme par hasard, ces deux derniers sont sortis vainqueurs de leur demi-finale, Albi face à Limoges et Roval Drôme XV face à l'ogre Tarbais. Nos deux anciens adversaires vont donc s'affronter en finale pour le titre de champion de France des Espoirs Fédéraux 1. Une forme de reconnaissance pour notre belle équipe Espoirs 2017/2018 du RCAV qui est passée si près et qui avait la capacité de se hisser au niveau des meilleurs.....

Kevin a une excellente perception de l'année en Espoirs avec une grande solidarité entre les joueurs. Excellente mentalité du groupe perçue aussi par les joueurs de la Une descendant en Espoirs. Cet état d'esprit a permis d'enchaîner les victoires dans des contextes difficiles. Parfois la désillusion était là, surtout contre Provence Rugby à la maison. Pour Kevin, « Tout le monde pouvait se regarder dans les yeux car tout le monde avait fait le maximum » même s'il y avait beaucoup de frustration dans le résultat. Les joueurs ont aussi tout donné contre Albi à la maison dans un contexte très particulier lié aux conditions météo exécrables ce jour-là.

Kevin est devenu cette saison un des leaders, un des dynamiteurs de cette équipe Espoirs dont il a souvent porté le brassard de capitaine.

Félicitations à Kevin et à tout le groupe de s'être bien battu toute la saison pour faire briller bien haut les couleurs Jaune & Bleu.

 

Au niveau de l'équipe Une, Kevin a le sentiment d'une saison frustrante, pour lui tout d'abord car il a eu du mal à intégrer le groupe, collectivement ensuite par un manque de concrétisation dans les résultats sur des matchs où on pouvait gagner et où on passe à côté. Le moral de la Une est alors tombé dans les chaussettes.

 

Par rapport à cette saison, Kevin souhaite tourner la page, faire partie du groupe Premier. Il espère trouver sa place en Une l'an prochain. Dans ce cas, il y retrouvera son entraîneur des Espoirs de cette année. Il souhaite bien entendu rester au RCAV.

Sa vision pour son club de cœur est simple :

Refaire plaisir au public

Ramener de la victoire

Jouer pour le maillot

Faire vivre les valeurs Ardéchoises qui lui sont chères et dont il est très fier.

Les racines de Kevin sont Ardéchoises. Ses parents sont fortement implantés sur Aubenas. La famille occupe une grande place dans sa vie ainsi que les amis.

Le rugby lui plaît énormément au point d'avoir abandonné ses études et son parcours professionnel envisagé. Depuis janvier 2018, il travaille chez un partenaire du RCAV, car il faut bien vivre.

Le BUT de Kevin est de RESTER au RCAV et de FAIRE PLAISIR dans le jeu.

BRAVO Kevin pour cette belle saison au niveau des Espoirs et tes apparitions en Une où tu as montré le meilleur de toi-même et témoigné de beaucoup d'envie.

A toi, Kevin, je te souhaite un AVENIR MONTANT sous les couleurs Jaune & Bleu !

 

Le poète Jaune & Bleu

 

Source photo : Le Dauphiné Libéré

 

 

                                           Kevin, dans son ascension, veut monter toujours plus haut ! Comme la devise du RCAV : "Montarren tan que pourren"