Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

UN REGARD NOUVEAU26/07/2019

En ce premier samedi d'avril, le RCAV s'apprête à clore sa saison à Dugradus avec la réception le lendemain, de la modeste équipe de Fleurance. Tout à coup le 6 avril, un coup de grisou dans le ciel jaune & Bleu ! Le matin même, le site de Soyaux Angoulème prend tout le monde de court, se précipite pour annoncer l'arrivée dans leur club de notre célèbre entraîneur des lignes arrières, Mirco Bergamasco.
Aussitôt, le site du RCAV réagit pour rassurer les supporters et affirmer que ce départ a bien été anticipé. Les choses vont être rondement menées et le nom de son remplaçant est communiqué deux jours après. Il est déjà au club depuis un an. Il s'appelle Yann Rave.

Depuis quelques semaines, le départ de Mirco était dans les tuyaux. La bonne entente et la bonne confiance entre les deux M (Mariano et Mirco) ont fait que le remplacement de Mirco a été soigneusement préparé. Et mieux que ça même !

 

L'année d'avant (au mois d'avril 2017), Yann est pressenti par Mariano pour prendre le poste d'entraîneur des lignes arrières. Les deux hommes se sont connus à la formation de DE et l'échange était très bien passé entre eux.

Yann décline l'offre car il n'est pas disponible à ce moment-là dans sa vie personnelle.

  Mariano propose donc la section sportive, nouvellement créée, à Yann qui accepte car les conditions du poste sont conciliables avec sa vie personnelle.

Parfois, l'Histoire repasse les plats. Un an après la date prévue, les choses se mettent en place.

 

Pour sa dixième année d'entraîneur, c'est un bel aboutissement pour Yann qui accède à la Fédérale Une.

Yann a commencé en 2010 au niveau des jeunes, école de rugby à Dijon (deux ans) puis cadets Alamercery à Grenoble de 2012 à 2016 et enfin juniors crabos à Grenoble de 2016 à 2018 couronné en juin 2018 par un titre de Champion de France au stade de France.

Depuis 2012, Yann se consacre entièrement à l'entraînement. Il a donc une certaine expérience du métier. Pour la première fois, il va entraîner des séniors.

 

Le groupe RCAV 2019/2020 est à grande majorité composé de jeunes de 18 à 22 ans. C'est un créneau qu'il connait bien. Il découvre ce groupe avec beaucoup d'intérêt, d'envie et un regard nouveau.

A l'heure actuelle de la préparation c'est Yvan (le préparateur physique) qui pilote, qui donne la trame, la charge de travail, le timing.
Les deux coachs mettent en oeuvre la partie Rugby avec les indications données par Yvan, afin d'aller à un affutage complet sans bruler la lame. Tout un art !

Comme dit Yann, “pousser loin sans aller jusqu'au point de non-retour”.

Sur le terrain, c'est tout à fait nouveau pour Yann. Ce qui est nouveau, c'est la charge de travail. Les joueurs s'entraînent deux fois par jour.

Les repéres de travail 2019/2020 ont été établis l'année dernière. On repart de ce qui a été fait. Yann dévoile “On valorise ce qui a bien marché. On corrige ce qui a été moins bien sur la base du constat établi par Mariano et Mirco en fin de saison (avec la participation de Jérôme Cassus pour ce bilan)”.

“On ne repart pas d'une feuille blanche. On enracine le vécu.”

Yann était trois-quart centre et sa conception du jeu est intéressante avec son expérience d'entraîneur, proche des jeunes.

 

Le Jeu 2019/2020 sera axé sur la vitesse (réactivité dans la vitesse) :

- vitesse de course

- vitesse de réaction

- vitesse d'exécution.
Cela est symbolisé par ces mots de Yann “J'ai vu vite et j'agis vite”.

Cette conception est complétement partagée entre Yann et Mariano.
Tous les exercices sont travaillés avec cet objectif-là.
Le Jeu n'appartient pas seulement au 9 et au 10. Il faut tendre vers la responsabilisation de tous les joueurs.

Pour Yann, “On ne fait pas pour faire. On fait pour être efficace. Il faut mettre du sens dans ce qu'on fait et rester humble (ce qui pousse à modifier en cas de nécessité)”.

Yann évoque son expérience aux cadets Alamercery de Grenoble qui l'a aidé à grandir dans le métier.

 

Le deuxième axe du Jeu 2019/2020 est d'être menaçant sur tout le terrain, en intégrant bien le champ profond et le jeu au pied efficace qui est une arme redoutable au rugby s'il est bien utilisé. C'est une des formes de jeu du rugby qu'on a trop tendance à occulter. “Jouer au pied, ce n'est pas se débarrasser du ballon”.

 

Le regard de Yann se porte vers les jeunes des Espoirs qui font la préparation de l'équipe Une. “Ils sont particulièrement impliqués et investis. Ils ne se cachent pas, comme cela existe trop souvent”. “Ils croquent la préparation à pleines dents”. C'est une belle satisfaction pour des jeunes qui sont très souvent issus de l'école de rugby Jaune & Bleue.

L'arrivée de Yann contribue très certainement à cette belle adaptation (d'autant plus que Yann les suivait l'an dernier dans leur cursus de formation BPJEPS.

L'axe du club, la jeunesse, convient très bien à Yann.

 

Yann sent que depuis le 1er juillet et la reprise de l'entraînement, les choses ont bien progressé. Bien progressé au niveau du physique et au niveau de la mise en place du système de jeu présenté plus haut.

Le révélateur de ce travail pourra commencer d'être constaté le 17 août à Tournus, face au vainqueur du challenge Du Manoir 2019. Ce sera un test révélateur.

 

Yann est très satisfait de se retrouver en responsabilité de l'équipe Une. Il la prend à bras le corps, comme tout ce qu'il entreprend dans la vie.

Il est aussi satisfait du ressenti positif qui lui revient sur le travail effectué.

 

Yann se trouve beaucoup mieux en Ardèche qu'à Grenoble. Il y garde des attaches profondes qui sont très fortes mais le cadre de vie en Ardèche Méridionale est tout simplement exceptionnel. Il lui convient parfaitement et contribue à son épanouissement personnel et familial dans un département où il a posé ses valises depuis un an.
Je te souhaite, Yann, une pleine réussite professionnelle et personnelle dans ce coin de vie si attrayant.

Je sais que tu vas tout faire pour faire briller l'horizon Jaune & Bleu

Je tiens à te remercier spécialement pour cet échange très riche où tu t'es livré avec plein de sincérité, d'envie et de conviction.

C'est vraiment toujours un plaisir de converser avec toi sur les choses du rugby qui est la passion de ta vie. Ton sens du contact franc, sérieux et direct facilite l'échange et permet d'aboutir à une communication partagée et proche du vécu.

 

Le poète Jaune & Bleu


 

Source photo : Cris Mou


 

ankara cocuk endokrin ankara cocuk endokrinoloji doktorlari