Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

JAUNE & BLEU A PRATAUBERAT20/04/2021

La vie est faite de rencontres qui changent le cours de celle-ci. Des rencontres improbables parfois qui débouchent alors sur un nouvel horizon de vie.
C'est ce qui est arrivée à Sylviane, la Lorraine de Lunéville. Cette charmante ville, située dans la région historique et culturelle de Lorraine, est connue pour son château, surnommé le « Versailles Lorrain ».
Le cadre de vie de Lunéville avec les somptueuses allées du château Lorrain est bien éloigné du décor Ardéchois du Tanargue. Géographiquement, les deux lieux sont à l'opposé sur la carte de France.
Pourtant un jour, Sylviane va rencontrer Philippe, l'Ardéchois de Sablières.
La magie va opérer à plein et un joueur de rugby Jaune & Bleu va naître de cette union. C'est Dorian Bastide.

 

Dorian est né à Aubenas, il y a 23 ans. Depuis ce moment, il habite à Uzer. Il ira à l'école à Laurac, puis au collège à Joyeuse. Il reste toujours près de ses racines et du village de son papa, Sablières. Proche aussi de ce lieu magique de Prataubérat qu'il affectionne. « Je suis de là-haut », dit-il.

Pour le lycée, ce sera Astier à Aubenas. Il poursuivra ensuite avec deux CAP à Livron (canalisateur et conducteur d'engin) et un autre à Alès (routier). Pendant ces années de CAP, il gardera pour la partie pratique un ancrage très fort avec le pays au sein de l'entreprise Boyer TP de Saint Paul le Jeune.

 

Venons-en au Rugby ! Son papa est supporter passionné du RCAV qui a suivi toute la longue montée des marches et l'accession à la Pro D2. Il se retrouve dans la grande aventure du RCAV qui durera quatre ans.
A l'age de six ans, Dorian prend le chemin de l'école de rugby du RCAV. Sa maman va l'accompagner et devenir une bénévole du RCAV. Elle tient la buvette de l'école de rugby, à l'entrée du stade. Toute la famille est rassemblée dans la passion Jaune & Bleue.

Dorian fera toutes ses classes sous la conduite des formateurs Jaunes & Bleus : Patrick Mahé, Bernard Giney et Robert Crouzet, Jean-Christophe Lacouture, les Georgiens, Xavier Plataret, Lionel Dutoya, Henri Ebiana, Fabien Bertrand, Bruno Chaudouard, Bruno Montpeyssin, Pierre-Henri Chalendard, Eric delholme, Stéphane Mandier, Thierry Bénistan, Mariano Taverna, Jérôme Cassus, Vincent Giacoletto, Lucas Pérez, Marc Durif.
Les entraînements se passaient à Ripotier, sauf une année en moins de 17 où ils se déroulaient à Villeneuve de Berg dans le cadre d'une entente avec Le Teil.

 

Dorian fait partie du groupe Espoirs depuis 2017 (l'année de la création du championnat Espoirs). Il a connu toute cette belle aventure.

La première année, une blessure le privera de la moitié des matchs (10 sur 20). En juin 2018, il se fait opérer de l'épaule et va revenir en septembre.

La deuxième année est la fameuse saison 2018/2019 où il jouera toute la saison. Il sera sur le pré de Saint Clair du Rhône pour la demi-finale du championnat de France des Espoirs Fédéraux. Le RCAV l'aborde sans Louis Seuzaret qui s'est blessé en quart de finale à Sérignan. Au bout de quinze minutes, Dorian, la mort dans l'ame, est obligé de sortir sur blessure. Un coup dur pour lui et pour l'équipe. Alexis Chaussinand le remplace et le RCAV passe très près du graal.

La saison 2019/2020 s'ouvre et pour Dorian d'une drôle de façon. Il traine toujours cette blessure à l'épaule de mai 2019. Il va jouer en alternance du fait des douleurs. Mais, il en veut tellement qu'il trouve les moyens de jouer tant qu'il le peut. En juin 2020, c'est l'opération à l'autre épaule qui va lui imposer quatre mois d'arrêt. Dur à vivre pour un hyper motivé comme l'est le jeune Ardéchois de Prataubérat.

Il s'apprête à reprendre à la fin octobre 2020. Un nouveau confinement passe par là.

Le démarrage effectif de la saison 2020/2021 se fera pour Dorian à Suresnes dans une ambiance hivernale et sur la base de valeurs Ardéchoise que Dorian affectionne par dessus tout. Après ce premier succès, le RCAV enchaîne à Nice et contre Dijon au cours d'un récital de printemps à Dugradus.

Le parfum de printemps se répand dans les têtes des jeunes Ardéchois avec une bien belle équipe. « Une très bonne équipe, très bonne ambiance, une belle bande de copains », comme le dit Dorian.

Son ambition est d'aller le plus loin possible en phase finale et revivre l'expérience de 2019 qui a marqué tous ces jeunes.

Son but est de prendre du plaisir, de prendre du plaisir pour jouer. Dorian s'est fixé au centre à partir de la deuxième année en Espoirs. Avant, il alternait centre ou arrière.

Son avenir, Dorian le voit « de jouer à Aubenas si possible l'année prochaine ». Pour la suite, « l'avenir le dira ».

Dorian conjugue sa passion du rugby avec son travail. Il est employé au SEBA (syndicat des eaux de la Basse Ardèche).

 

Ses passions se résument en un mot : L'Ardèche.

Dorian est Ardéchois de cœur. Il aime tout ce qui rattache à ce beau département : la chasse, la pêche, les champignons, les traditions et l'apéro. Il aime bien les vins Ardéchois avec un penchant affirmé pour le célèbre Chatus qu'il met en premier de cordée car c'est la fierté Ardéchoise d'un cépage ancestral.

Son pays préféré, c'est La France.

Son équipe nationale de rugby préférée, c'est La France, surtout ces deux dernières années.

Son équipe de club préférée, le Stade Toulousain.

Son joueur emblème : Florian Fritz.

Sa région de France préférée : L'Ardèche, L'Ardèche, L'Ardèche.

Son lieu de prédilection Sablières et le Tanargue et ses immenses pâturages, avec ce lieu magique de Prataubérat. « Ma famille et moi, on est de là-haut ».

En résumé, un Ardéchois pur sucre. Un jeune homme attachant, audacieux et respectueux qui cultive les valeurs de l'Ardèche.

 

ALLEZ ALLEZ Dorian, Fais briller bien haut les couleurs du RCAV et on ira, tous ensemble, porter le drapeau Jaune & Bleu à Prataubérat.

 

Le poète Jaune & Bleu