Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

ESPOIRS : EN HAUTE TERRE DE RUGBY21/04/2021

Nous avons quitté notre équipe Espoirs le dernier dimanche de mars à Dugradus. Ce jour-là, elle nous a offert un superbe récital de printemps symbolisé par une large victoire (26 à 3) sur Dijon, assortie du bonus offensif. C'était le premier de la saison ! Cela ouvrait bien la période printanière au parfum de phases finales.
Avant le match, nous étions à hauteur de cette belle équipe Bourguignonne avec un seul point d'avance. A la sortie, nous avons pris six longueurs d'avance sur eux.
Nous avons récupéré la quatrième qualificative à Chambéry (battu ce jour-là à Suresnes). Nous comptons désormais deux points d'avance sur l'équipe Savoyarde avec un match de plus à jouer.
Nous avons donc notre destin entre nos mains pour accrocher le graal.

 

Depuis la fin mars, nous sommes restés au repos de la compétition officielle (pendant que d'autre équipes jouaient). C'est le lot de ce championnat.

Mais, depuis cette belle victoire sur Dijon, les entraînements ont continué à leur rythme habituel à raison de trois jours par semaine (les mardis, jeudis et vendredis) pour la partie collective qui se déroule le soir après le travail de la journée. Il n'y a pas eu de coupure. Le travail sportif régulier s'est poursuivi. A ce travail collectif, s'ajoutent pour certains qui en font partie, les entraînements du centre de formation.

 

Un travail sérieux car le dernier mois de phase de championnat commence par un déplacement en haute terre de rugby, à Dax. Le déplacement le plus lointain de la saison. Un déplacement que notre équipe Espoirs n'a jamais fait.

 

Pour Jérôme Cassus, “ce sera un match compliqué, très serré”. “Ils perdent de peu à chaque fois, même s'ils perdent. Ils sont toujours ric-rac. Ils s'accrochent comme des chiens”.

Dans cet ordre d'idée, ils ont perdu à Tarbes d'un petit point (24 à 23). Après avoir largement battu Chambéry chez eux (37 à 12), ils sont allés accrocher un match nul (24 à 24) en Savoie en journée de retard le 11 avril.

Pour Jérôme. “Cette équipe n'est pas à sa place. C'est une équipe de notre niveau, un des favoris de la poule que nous devrons aller affronter chez lui après un long déplacement.”

Dax occupe la huitième place de la poule avec treize points (2 victoires, un nul et 4 défaites.
Notre adversaire a deux matchs de plus que nous à jouer. Nous avons dix points d'avance avec vingt trois points (5 victoires et 4 défaites).

Désormais, “la qualification est compliquée pour eux mais jouable”. Les Dacquois vont s'y attacher. C'est leur dernier match à la maison. Ils vont faire le maximum pour l'obtenir.

Comme à chaque fois, ils se donnent à fond avec une “équipe de grande valeur tant au niveau individuel que collectif”. Jérôme détaille : “Une grosse première ligne. Bon en mêlée, brillant en touche. Une bonne 3éme ligne. Trois Maoris qui jouent dans le pack, un par ligne. Un état d'esprit redoutable. Ils ne lâchent rien et se concentrent sur le jeu.”

 

Voilà, nous sommes avertis. Mais nos jeunes présentent de bien belles qualités.

« Une très bonne équipe, très bonne ambiance, une belle bande de copains », comme le dit Dorian Bastide, l'Ardéchois pur sucre.

Des jeunes attachants qui ont tous en tête le souvenir de la demi-finale jouée contre le futur champion de France, Bourg en Bresse.

Un vécu enrichissant et fructueux pour l'avenir.

 

Un souvenir qui nourrit des ambitions chez les jeunes pour la présente saison dans le championnat des Espoirs Nationaux. « On est bien parti pour renouveler cette aventure en ce printemps 2021 » estime Alexis Chaussinand.

L'ambition est là. Le parfum de printemps se répand dans les têtes des jeunes Ardéchois avec cette bien belle équipe.

Nos jeunes ont envie d'aller le plus loin possible dans la compétition des Espoirs Nationaux. Une bien belle opportunité à saisir pour couronner l'aventure de la meilleure des manières.

Cela commence par ce déplacement à Dax, particulièrement motivant.

Après trois semaines d'entraînement de longue haleine, la concentration se fait sur le match à l'approche de la reprise de la compétition. C'est dans ces conditions que nos jeunes étaient allés arracher une précieuse victoire à Suresnes en puisant dans les valeurs Ardéchoises légendaires.

Nous allons être dans le rôle du petit Poucet que nous affectionnons. Un petit Poucet qui va aller se frotter à ce territoire où le rugby est fortement implanté. Il y a dans ce périmètre, une proximité de clubs de haut niveau(Dax, Mont de Marsan, Bayonne, Biarritz....etc). Cela donne une péliade de joueurs. Un vivier de jeunes qui fourmillent sur tout le territoire.

 

Mais le Petit Poucet a une devise Ardéchoise chevillée au corps “Montarren tan que pourren” dans laquelle notre bande de copains va aller puiser.

Pour Jérôme, “Ce sera un match acharné. Il faudra être très engagé et très lucide où il faudra conserver l'intelligence de jeu. Jouer juste tout en restant déterminé”.

En conclusion, écoutons le capitaine, Victor Durif, qui porte le brassard pour la troisième année consécutive. "Nous faisons une excellente préparation. Cette semaine, l'approche de l'échéance fait monter la température. Les copains sont de plus en plus motivés. La préparation s'intensifie. On fera tout pour être dimanche à notre meilleur niveau."

 

Pour ce long voyage, l'effectif sera quasi au complet. Le départ se fera samedi matin pour permettre à nos jeunes une belle veillée d'armes où se préparera la stratégie et la tactique du lendemain.

 

ALLEZ ALLEZ LES PETITS.

 

Le peuple Jaune & Bleu compte sur vous pour vivre une fin de saison radieuse.

 

ALLEZ JAUNE & BLEU

 

ALLEZ RCAV

 

Le poète Jaune & Bleu

 

Arbitre de champ  :  LAJUS COSSOU Eric

 

                                                               MOUTARREN TAN QUE POURREN !